Accueil > Archives > A découvrir > Interview > Le noyau dur > Le noyau dur

Le noyau dur

Date de l'article : dimanche 29 octobre 2006

Le Noyau Dur, ou LND, est le nouveau projet de Djag, ex-chanteur lead et fondateur du groupe Black Bomb A (avec Poun) qu’il a quitté après la tournée de l’album "Human Bomb" (écoulé à 15000 exemplaires).

LND se définit comme "une créature musicale hybride de caractère" !
Hybride parce qu’elle mélange en son sein de nombreuses influences, comme le métal, le hardcore, l’électro, l’indus, le rock et même la "chanson française"...
Hybride parce que sur cet album, le bien nommé "Renaissance", Djag et Jay (collaborateur principal et ex-guitariste de feu Call Us As You Wish) se sont entourés de nombreux participants et invités, dans la composition comme dans l’interprétation. Ainsi on y retrouve dans le désordre : Sam (guitariste BBA), Mikaël (ex-guitariste Oneyed Jack), Entonie (ex-bass LTNO, Elephant System et Treponem Pal), RV (drums Loudblast et BBA), K-Shoo (chant Noxious Enjoyment), Reuno (chant Lofofora), Poun (chant BBA), Yoda (chant La Calcine), Philgood (basse Lofofora et Noxious Enjoyment), Anthony (guitare Sherkan), François (basse Loudblast) et Fred (basse Sarkazein), ainsi qu’Aurélien, l’excellent batteur qui sévit sur la quasi totalité de l’album.

Tout ceci confère à LND un caractère à part, fort, renforcé par des textes en français personnels donc engagés. "Renaissance" possède 16 titres. 16 titres uniques, prenants, dans lesquels la qualité des textes égale la puissance sonore.

A l’heure actuelle, le groupe travaille (répétitions, résidences) son approche de la scène. Pour le live et l’écriture du prochain disque (qui a déjà commencé), LND s’est resserré en une formation plus "classique", actuellement composée de Djag au chant, Anthony à la guitare, Greg à la basse, et Cédric (issu du M.A.I de Nancy) à la batterie. Ces membres ont tous une bonne expérience de la scène, certains ont en effet plusieurs centaines de concerts à leur actif.

Voir en ligne : Le noyau dur


Le noyau dur