Poster un message

En réponse à :

Marciac : La Galerie de l’Âne Bleu accueille Beatrice Bröder

6 octobre 2016
Il est bien difficile de définir la quintessence d’un style, surtout quand il n’abandonne jamais l’esprit d’exploration. Il y a du Goya chez Béatrice Bröder, parfois sous forme de figures aristocratiques bien moches et bien ridées. Mais un Goya qui, pour le style, aurait été revisité par l’humeur férocement scrutatrice et l’expressivité d’un Otto Dix. D’un côté un amour de la belle peinture, couvée, mûrie, une évidente supériorité technique, un vrai peintre au travail que vient sans cesse, d’un autre côté, (...)
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.