Accueil > Agenda Gersois > Cinéma > MADEMOISELLE JULIE

Attention cet événement est passé.

Date de l'événement : Mercredi 29 avril 2015 - auch

MADEMOISELLE JULIE

Date de l'article : jeudi 29 janvier 2015

De Alf Sjoberg. Suède / 1951 / 1h30. Avec Avec Anita Björk, Ulf Palme, Märta Dorff. Palme d’Or - Festival de Cannes 1951. SEMAINE DU 29 AVRIL
En l’absence de son père le Comte, Mademoiselle Julie passe le soir de la Saint-Jean à faire une petite fête en compagnie de ses valets Kristine et Jean. Prise de désir par ce dernier, elle se donne à lui durant la nuit. Mais à l’aube, Mademoiselle Julie est prise de profonds remords qui deviendront tragiques… En 1888, quand Strindberg écrit Mademoiselle Julie, il note que « ce sujet va faire du bruit ». En effet, en Suède, aucun directeur de théâtre ne montera la pièce avant 1906. Au cinéma, la première adaptation paraît en 1912 signée d’August Falck, suivie en 1921 de celle de Félix Basch avec Asta Nielsen et Wilhem Dieterle. En 1947, l’Argentin Mario Soffi ci en fait une version sonorisée. Admirateur passionné du texte de Strindberg, Alf Sjöberg le met en scène au Théâtre Royal de Stockholm en 1949 et le porte à l’écran un an plus tard. Le fi Ici comme dans ses autres films, Alf Sjöberg montre l’attirance d’êtres de classes sociales opposées qui se cherchent, se prennent et se repoussent. Le présent de l’amour brutal et éphémère déclenche en eux la remontée des souvenirs d’enfance dont l’interférence, voire la fusion, exprime leur désarroi existentiel et la complexité de leur désir et de leur peur. L’élégance et l’invention de la mise en scène et de l’utilisation de l’espace donnent au drame de cette comtesse – non pas aux pieds nus, mais aux bottines étincelantes – une grande émotion. La modernité du discontinu narratif justifie que les flash-back de Mademoiselle Julie soient des morceaux d’anthologie du langage cinématographique.

Voir en ligne : ciné 32