Accueil > Agenda Gersois > Cinéma > CHANTAGE (Blackmail)

Attention cet événement est passé.

Date de l'événement : Du 11 au 17 mars 2015 - auch

CHANTAGE (Blackmail)

Date de l'article : jeudi 29 janvier 2015

De Alfred Hitchcock. Grande-Bretagne/1929/1h30
Avec Anny Ondra, John Longden, Charles Paton
SEMAINE DU 11 MARS 2015
ACREAMP
Alice White est la fille d’un commerçant londonien. Son petit ami, Frank Weber, est policier. Alice s’ennuie avec Frank et rencontre secrètement un autre homme, Tracy, qui tente de la violer. En se défendant, elle le tue avec un couteau de cuisine. Quand le corps est découvert, Frank est sur l’affaire et se rend compte qu’Alice a commis le crime. Et quelqu’un essaie de la faire chanter...
Dès la fin des années 1920, Alfred Hitchcock était le réalisateur le plus célèbre de Grande-Bretagne, et les innovations, l’humour et les obsessions que l’on caractérise aujourd’hui comme hitchcockiennes, étaient déjà là . Chantage était à l’origine un film muet, que le cinéaste commença en tant que tel. Mais le sonore pointait son nez. « â€‰J’étais persuadé que lorsque le film serait terminé, on me demanderait d’y ajouter le dialogue, ou bien de le refaire entièrement dans sa version sonore, a raconté Hitch à Truffaut. C’est pourquoi tout en le tournant dans sa version muette, j’imaginais que Blackmail était un film parlant.  » L’avenir lui donna raison et il livrera deux versions du film, une muette et une parlante. (...) « Hitchcock envisagea Chantage comme un splendide prétexte pour explorer les rapports inextricables de la sexualité et de la violence, territoires qu’il avait déjà fait siens dans The Ring et d’autres films  » écrit Patrick McGilligan dans le définitif "Alfred Hitchcock, une vie d’ombres et de lumière" . Hitchcock, avec l’aide méconnue de Michael Powell à l’écriture, s’affirme déjà comme le « â€‰maître du suspens  » qu’il deviendra pour le XXe siècle, et désormais le suivant. Il nous entraîne dans la logique insidieuse d’une construction exemplaire, qui joue de nos peurs avec virtuosité et que fondent des rapports équivoques entre des personnages, tour à tour victime ou bourreau.
Festival Lumière de Lyon, édition 2013.

Voir en ligne : ciné 32