Accueil > Infos locales > CIRCa, la saison culturelle reprend du service

CIRCa, la saison culturelle reprend du service

Date de l'article : mercredi 12 novembre 2014

Deux spectacles et deux présentations gratuites de sorties de résidence à venir…

Après un mois d’octobre riche en spectacles avec le Festival du cirque actuel CIRCa, la saison culturelle gersoise reprend du service dès le 12 novembre.
Au programme, deux présentations gratuites de sorties de résidence et deux spectacles sont au rendez-vous. Le premier, Histoire du soldat de la compagnie Arcal (samedi 15 novembre à 21h au Dôme de Gascogne) retrace dans un registre théâtre-musical, le retour de guerre d’un soldat abandonnant son violon (son âme) au Diable, joué ici par le chef d’orchestre. La musique dicte alors sa conduite au soldat qui évolue sur un fil tendu au-dessus de la scène. Sept musiciens et une danseuse accompagnent la mise en scène en devenant des personnages à part entière pour une merveilleuse fusion des genres.
Le jeudi 20 novembre au Théâtre, Contractions mis en scène par Anne Théron, invite les échanges glacés de deux femmes dans une grosse entreprise. Emma, une jeune employée, ploie peu à peu face à sa supérieure hiérarchique. Au fil d’une série d’entrevues, elle se laisse sensiblement gagner par l’idéologie d’une entreprise qui entend contrôler la vie intime de ses employés. La perte d’un amour et la mort d’un enfant finiront par faire d’elle une employée modèle, condamnée à la solitude.Dans une esthétique irréelle, ce face-à -face glacial propulse le spectateur dans un univers menaçant, quasi fantastique. Un cauchemar théâtral stupéfiant magnifiquement interprété par un duo féminin India Hair et Julie Moulier, saisissantes dans leur manière de rendre palpable la montée en crescendo des tensions.
Info et réservation au 05 62 61 65 00, par mail à billetterie circa.auch.fr ou en ligne sur www.circa.auch.fr.

« J’ai rendez-vous avec… », le 12 novembre
Ce mois-ci, deux compagnies donnent rendez-vous aux gersois pour leur présenter gratuitement une partie de leur spectacle en création. A 16h au Théâtre, le duo humoristique A.W.A.C (Artists Without A Cause) s’amusera, durant une grosse demi-heure, des contradictions dans « Surprise Tuerie ». Cette création qui se veut être « élitisto-populo » tente de tisser des liens entre les choses intellectuellement respectables et celles qui le sont moins. A 19h30 au Dôme de Gascogne la création « (Dis)-cordes » invite à une rencontre interdisciplinaire. Sept artistes entrent dans une quête graphique où la corde devient objet de manipulation, agrès aérien et élément de scénographie.


JPEG - 579 ko
contractions (nicolas comte)