Accueil > Archives > A découvrir > Interview > République du Sauvage > République du Sauvage

République du Sauvage

Date de l'article : vendredi 25 mai 2007

JPEG - 36.3 ko

la première réaction est la surprise face à ce projet de rencontre entre un groupe de
chanson/rock et un groupe d’avant-rock. Etonnant, mais intriguant ! Difficile d’imaginer ce que pouvait
engendrer la réunion de ces deux artistes excellant chacun dans leur domaine respectif.
Une chose est
sure, laissez de coté vos références, cela ne ressemble aucunement au passé de chacun, c’est réellement
une création unique et originale.

En effet, il se dégage une atmosphère tout autre de la République du Sauvage qui allie la force des
guitares avant-gardistes, imprévisibles à une plume avertie pour des textes rugueux et sans concession.
Un chaos sonore s’installe au fil des compositions alternant passages déstructurés s’affiliant parfois à 
Four Walls, lyrisme neurasthénique des cuivres s’aventurant dans le jardin secret de Sigur Ros ou
réminiscence free jazz d’Akosh Szelevenyi.
Comme si Tom Waits travaillait avec Sonic Youth, Nick
Cave avec US Maple et Bashung avec The Roof. Une ambiance digne du film « 28 jours plus tard »
de Danny Boyle où révolution et animalité déstabilisent le pouvoir. Les enragés vont-ils reprendre les
rênes ?
Bienvenue dans la république du Sauvage (cf constitution page 2) !

JPEG - 43 ko

Contact : Mathieu Artaud / mathpromo gmail.com / 06 77 07 49 87

Constitution de la République du Sauvage

La Constitution du 21 août 2007 est le texte fondateur de la République. Adoptée à 
l’unanimité par référendum le 10 février 2007, elle organise les pouvoirs publics, définit leur
rôle et leurs relations. Elle est le premier texte fondamental de la République du Sauvage
depuis la Révolution du Sauvage.

TITRE I - Dispositions générales

Article 1er :
Il n’y a plus rien.

Article 2 :
Personne n’est chargé de l’exécution du précédent article.

Article 3 :
La République du Sauvage est une république anarchiste, divisible, laïque, démocratique et
sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de
race ou de religion. Elle ne respecte aucune croyance. Son organisation est décentralisée.

TITRE II - Des Accords d’Association

Article 4 :Les citoyens de la République du Sauvage sont libres de toute action sur n’importe quelle
scène, selon leurs capacités, leurs envies et leurs éthiques, après un plan d’action établi et
approuvé par la majorité absolue de ses constituants. Le son, plutôt que la musique, les textes,
plutôt que les paroles, gardent et en même temps détruisent toutes affiliations aux Hurlements
D’Léo ainsi qu’à L’Enfance Rouge. Bruits, mots, mélodies, rythmes, etc… n’ont plus de sens
et le gardent.

Voir en ligne : http://www.myspace.com/republiquedusauvage