Accueil > Archives > Agenda Gersois > Archives agenda 2006-2012 > Concert - Tournon d’Agenais - 47

Attention cet événement est passé.

Date de l'événement : Samedi 10 février 2007 -

Concert - Tournon d’Agenais - 47

Date de l'article : mardi 30 janvier 2007

Blues Station in Tournon

Soirée spéciale anniversaire ‘50e édition’

Samedi 10 février 2007 à 19 heures

à Tournon d’Agenais en Lot-et-Garonne

Ouverture de la salle à 18 heures

Pour cette soirée anniversaire, l’association ABC/Blues Station Concerts offrira une coupe de champagne à toutes les personnes majeures présentes au concert. De nombreux lots (CDs, places de concerts et des revues spécialisées blues) seront à gagner par tirage au sort parmi le public.

avec

Mitch Woods Big Easy Boogie

featuring memebers of Fats Domino band (USA)

Agé de 56 ans, ce pianiste chanteur compositeur est originaire de Brooklyn, quartier bien connu de New York. En 71 il s’installe du côté de San Francisco où il fonde son Red Hot Mama Band. Après un périple à Hawaï, il forme les Rocket 88’s avec des membres du groupe de David Bromberg. Il enregistrera plusieurs albums sur le label Blind Pig : ‘Steady Date’ en 84, ‘Mr Boogie Is Back In Town’ en 88 avec l’excellent guitariste Dany Caron, ‘Solid Gold Cadillac’ en 91 avec Charlie Musselwhite, Ronnie Earl et des membres de Roomful Of Blues. Suivra ‘keeper Of The Flame’ sur le label Viceroy enregistré en 96 en solo en hommage aux bluesmen qui l’ont le plus marqués. En 2001 on le retrouve sur Blind Pig avec l’excellent ‘Jump For Joy’.

Disons-le d’emblée : Mitch Wood est un artiste inégalable. Il œuvre pour maintenir l’héritage culturel d’une musique américaine qui existe depuis des décennies. Mitch a la voix de sa musique, il est un fervent adepte du boogie Woogie et du jump R&B, façon 40s et 50s. Il est un artiste qui a su assimiler le meilleur de ses maîtres, Louis Jordan, Wynonie Harry, Joe et Jimmy Liggins, Amos Milburn et Roy Milton. L’un des héros de Mitch est indéniablement Cab Calloway. Showman emporté, entertainer-chanteur très dynamique, au clavier Mitch mélange technique boogie fluide, frappe R’n B et jeu rock’n roll. Sa voix est taillée sur mesure pour l’éxécution de ce style. Al’automne dernier, il sort un double album ‘Big Easy Boogie’, un CD studio et un DVD live à New Orleans où il s’est entouré d’un ensemble de musiciens noirs au nombre desquels figurent de nombreux musiciens de Fats Domino. C’est une partie de ce band qui accompagnera Mitch Woods à Tournon d’Agenais : Herb Hardesty et Amadee Castenell aux saxophones, Jimmy Moliere à la guitare, Mark Haynes à la basse et John Yarling à la batterie.

Ce Big Band sound forme un tout homogène, un band qui a digéré l’héritage de la Nouvelle Orleans, Dr John et Professeur Longhnair. C’est un véritable festival de rythme et d’exubérance qui nous sera proposé, ambiance dansante assurée. Venez tendre l’oreille à cette déferlante de swing sur Tournon d’Agenais, un régal ! www.mitchwoods.com

et

Big Joe Louis & His Blues Kings (UK)

Après une enfance passée en Jamaïque, dont il retiendra les influences musicales locales, Big Joe Louis rejoint l’Angleterre vers l’âge de 15 ans. Là il découvre le blues en écoutant Howling Wolf, Skip James. Le blues devient soudainement le point de fixation de sa musique. Big Joe commence par jouer du saxophone, et c’est en 1981 qu’il se met sérieusement à la guitare. Premiers essais professionnels en duo avec le guitariste King David Purdy sous le nom de Mighty Roadmasters. Cela ne dure pas bien longtemps et Joe Louis monte la formation électrique Blues Kings fin 84. Le band tourne sur la scène blues londonienne et sa composition change assez souvent pour finalement se stabiliser un temps avec Little Paul à l’harmonica, Martin Deegan à la batterie (ex-Paul Lamb & The King Snakes) et Tony Hilton à la contrebasse. 1er disque sur Blue Horizon/Ace en 89, “Big Joe Louis & His Blues Kings". Succès d’estime et encouragements de Mike Vernon, grand admirateur du guitariste. Changement de compagnons à nouveau avec l’arrivée de l’excellent Little George Sueref à l’harmonica, le contrebassiste Lloyd Gordon, ainsi que le pianiste Franck Smokey Doubleday. Nouvel album sur le label hollandais Tramp Records en 1992 ‘The Stars In The Sky’. La formation poursuit ses tournées dans le circuit des clubs et festivals blues, en Angleterre comme en Europe, notamment en Hollande. Il rentre en studio pour la 3ème fois en 95 où il enregistre toujours pour Ace Records ‘Big Sixteen’ avec Matt Radford à la contrebasse, Brian Nevill à la batterie et John Primer en invité. Il avait déjà participé à quelques enregistrements avec notamment David ‘Honeyboy’ Edwards, et également Van Morrison et Jools Holland. Big Joe Louis voit alors sa carrière changer lorsqu’il accepte en mai 2000 de remplacer le guitariste Mike Sanchez au sein des Big Town Playboys. Tout en menant à bien les deux formations, Big Town Playboys et Blues Kings, il quittera les BTP fin 2001. Nouveau changement pour les Blues Kings avec dorénavant Peter Greatorex à la batterie, West Weston à l’harmonica et Orlando Shearer à la contrebasse. www.bigjoelouis.com

et

Jeff Zima Trio (USA/France)

Traditional Trash-Blues, Speed Boogie, Stomps, Jump, Old-time New Orleans Jazz & Ragtime, Yazoo Mambo et Delta Mud sont les standards du répertoire de Jeff Zima, le plus étonnant guitariste de Blues installé sur le vieux continent. C’est dans les rues de New Orleans qu’il s’est fait les dents, aux côtés d’un maître du genre, Augie Rodolla et son groupe légendaire The Big Mess Blues Band. Pendant plusieurs années, il sillonne les routes entre New Orleans et Chicago, jouant dans les rues de nombreuses villes dont Greenville au Mississippi, Helena en Arkansas et Memphis au Tennessee. Il débarque en France en 1990 avec le groupe Pigmeat et depuis, a participé à plusieurs formations de qualité : The Glory Hogs, The Big Mess Blues Band, Pig Mama et Spitball Jones & The Backwash Blues Band. Aujourd’hui avec plus d’un millier de concerts derrière lui, Jeff joue sa propre musique, toujours en compagnie de sa vieille guitare, de son doigt de laiton et le pied en béton. Avec plus de 300 chansons en poche de tous styles, de New Orleans à Chicago, des années 20 jusqu’aux années 50, de Bessie Smith et Muddy Waters à Louis Jordan, Ma Rainey, Howlin’Wolf, Leadbelly, Elmore James, Robert Johnson et Hound Dog Taylor, sans oublier ses compositions, Jeff nous fait respirer son blues avec une passion dévorante. Jeff Zima est un artiste tout bonnement incroyable. Accompagné de Fred Jouglas à la contrebasse et de Michel Jirkoff à la batterie, il nous présentera son dernier album ‘What A Life !’. A faire swinger Elmore James dans sa tombe ! http://jeffzima.free.fr

Cette ‘Blues Station in Tournon’ aura lieu le samedi 10 février 2007 à TOURNON D’AGENAIS, en Lot et Garonne, dans la salle des fêtes aménagée en club afin de garantir une qualité de soirée au fidèle public. Cette soirée débutera à 19 heures, ouverture de la billetterie et des portes à 18 heures. Sur place on trouvera de quoi se restaurer, hot-dog, choucroute, chili, ect… et une buvette. La chaleur humaine et l’interaction entre les spectateurs et les artistes sont les atouts que nous mettons en avant dans ce village de 700 habitants.