Accueil > Archives > A découvrir > Interview > La phaze > Le petit Bourdon retrouve les « Pungle » Men de LA PHAZE

Le petit Bourdon retrouve les « Pungle » Men de LA PHAZE

Date de l'article : mercredi 21 mai 2008

(14 Mai 2008)

Parti seul d’Auch, je taille la route vers Tournefeuille pour retrouver LA PHAZE au Phare, le lieu majeur des concerts de Première Pression. Une heure plus tard, sous une pluie battante, je rencontre Damny, chanteur et clavier de ce trio. Les deux autres membres sont Arnaud, guitariste et Guillaume alias Rouzman à la batterie.

(Pour plus de détails, n’hésitez pas et foncez : www.laphaze.com/site/category/bio )

Après une interview axée sur « Miracle » (n’hésitez pas à l’écouter) le dernier opus du groupe sortit début mai 2008, je les découvre enfin en live pour un set d’un peu plus d’une heure avec le rappel.

Le public toulousain va monter en pression au fur et mesure que le trio déroule son set. LA PHAZE est de plus en plus engagé dans ses textes : « Peine de vie » réflexion sur l’euthanasie, « La cause » dénonçant les dérives musicales des musiques actuelles, « La fièvre de l’exil » réveille les consciences sur la montée insidieuse néfaste de la xénophobie et Climax alerte sur le sort de notre planète (coécrit avec Jo Le Guen, l’un des initiateurs de Colère Noire, suite au désastre des marées noires http://colere-noire.fautquonsactive.com/).

Musicalement, un électro rock avec des riffs guitares puissants secoue autant le public que Damny se donne sans concession sur scène et harangue sans cesse la foule à le suivre dans la transe. Le morceau "Little Face"reggae groovy apporte un moment plus dansant que revendicateur ( ce morceau mériterait d’ailleurs d’être le deuxième morceau mis en avant en single après « Peine de vie »). Le commando déploie également son hymne tiré de l’album précédent « Fin de Cycle », le fameux « Assaut Final ». La foule est alors au taquet et putain, que c’est BON…

Après un rappel de trois titres, LA PHAZE tire sa révérence. Comme toujours, un live toujours au taquet qui préfigure que du bon lors de notre prochaine rencontre live. Un groupe à voir et revoir sur scène pour le bonheur des amoureux d’électro rock engagé ; Osez, Vibrez et Vous Reviendrez !!!