Accueil > Archives > A découvrir > Interview > Dyaoulé Pemba > Dyaoulé Pemba

Dyaoulé Pemba

Date de l'article : mardi 1er août 2006

C’est en hommage au réel merveilleux de la culture haïtienne, à ces forces qui ont modelées sa dignité et son identité face à l’esclavage que se tient ce spectacle. C’est pour ne pas
oublier ce qui a permis l’émergence d’une société à l’heure où elle retombe dans le chaos et où l’ignorance et le sommeil gangrènent les esprits, qu’il soient de là -bas ou d’ici.

Un voyage authentique le long des racines créoles et africaines d’une culture originale, marquée par les luttes incessantes pour la reconnaissance après deux siècles d’indépendance de la première république noire au Monde.

La première partie du spectacle vient de la culture paysanne et vaudouisante. C’est à travers les chants et les danses que les générations se transmettent l’histoire et les valeurs des
ancêtres. C’est l’histoire de leur travail et de leur respect pour les forces de la nature...

Dans la suite du spectacle les textes des morceaux choisis parlent toujours d’une
vie simple mais continuent d’espérer des jours meilleurs, loin de l’orgueil des politiques et des monopoles économiques qui ont toujours pesés sur la société haïtienne. Les chanteurs et compositeurs Mano Charlemagne et Jean Claude Martino sont repris en hommage à leur engagement contre la dictature et la misère.
Enfin, Moonlight continue à chanter le deuil comme le faisait Toto Bissainthe et Haïti continuera à être fière de sa culture en attendant le jour où le monde écoutera son message...

Dyaoulé Pemba est une production Ma Case.

Voir en ligne : Dyaoulé Pemba