Accueil > Archives > A découvrir > Interview > Festival After-Before > Festival After-Before Session#4

Festival After-Before Session#4

Date de l'article : vendredi 4 avril 2008

After Before # 4 : Soirée du petit bourdon au deuxième acte de 2008 (9 mars 2008)

Partis d’Auch en retard (comme d’hab.…), Sonia et moi-même arrivons dans ce village perché du Lot-et-Garonne : Fumel. Aucune difficulté ne se présente à nous pour trouver la salle où se déroule le festival « After Before » quatrième du nom. Nous sommes accueillis à bras ouvert par la présidente de l’association Laurence. Elle nous pose quelques questions sur Ruchemania (normal, nous sommes hors des sentiers battus du Gers), nous répondons alors à ces attentes. Elle nous remercie de nous être déplacés (deux heures de route) et nous souhaite une bonne soirée.

JPEG - 81.5 ko
JPEG - 59.8 ko

Nous arrivons pour le deuxième groupe MINITEL (notre retard n’est pas innocent à la non-découverte de MADEMOIZ-L…sincèrement désolé). Ce groupe bordelais, à la mouvance rock électro, fut une heureuse découverte pour moi. Ces quatre membres exécutent un set sans concession avec des séquences et des samples se greffant parfaitement sur le jeu des instruments. La voix parait avoir une grande importance dans la structure de certains morceaux. Ce combo attire le regard et réveille les oreilles des gens qui entrent petit à petit dans la salle.

JPEG - 77.3 ko
JPEG - 66.2 ko
JPEG - 61.7 ko
JPEG - 64.3 ko
JPEG - 54.9 ko
JPEG - 68.9 ko

C’est au tour de GUNS OF BRIXTON d’entrer en scène. Découvert lors d’un concert désert au Cri’ art, la salle de concert auscitaine, je suis tombé sous le charme sonore de ce groupe caennais (donc de Caen). Il développe un électro dub unique s’inspirant aussi bien de Zenzile, les Clash jusqu’à Neurosis. Je peux enfin les découvrir en live. Je tombe à nouveau sous le charme, qui ne cesse de grandir au fil des morceaux. Enfin un vrai live avec un public qui s’approche timidement (sauf les éternels irréductibles, des petits jeunes punks gothiques qui sont au taquet et le resteront toute la soirée) malgré les appels du chanteur. Les titres s’alternent entre morceaux entêtants et musicaux et morceaux rock avec une voix proche de celle de Tortoise. Les GUNS OF BRIXTON étaient là ce soir pour notre plus grand bonheur.

JPEG - 63 ko
JPEG - 64.1 ko
JPEG - 65.1 ko
JPEG - 65.1 ko
JPEG - 67.9 ko
JPEG - 78.2 ko
JPEG - 74 ko

Le reggae dance hall de NUCLEOUS ROOTS, groupe anglais issu de Manchester, réveille le festival et attire la foule dans son sillage. Tous se remuent avec envie au son du Sound system. Les deux toasters ne sont pas en restes et nous font part de leur jeu de scène. Un show qui m’a permis de réécouter du reggae en live, cas qui se présentent très rarement (à tort, c’est certain) vu mes influences musicaux actuels.

JPEG - 77.8 ko
JPEG - 80 ko
JPEG - 74.6 ko
JPEG - 68 ko

Il est déjà une heure avancée lors COOKI, Dj de son état clôture le festival avec bien peu de monde. Tout le monde va retrouver sa petite couette chaude et douillette. Nous partons nous aussi rapidement, car la nôtre, de couette, se situe à 130km de là . Nous remercions Laurence pour cette soirée et son accueil et rentrons heureux…

JPEG - 70.5 ko

@ Bientôt pour de nouvelles péripéties…

Portez-vous bien !!!

Voir en ligne : http://www.after-before.org/