Accueil > Archives > A découvrir > Interview > Explicit clowns > Explicit clowns

Explicit clowns

Date de l'article : vendredi 7 juillet 2006

Novembre 1999, dans une petite commune au Nord de Toulouse, cinq jeunes se regroupent régulièrement pour faire de la musique dans une ancienne maison SNCF." Voici donc l’acte de naissance d’Explicit Clowns. Le quintette, formé sur les cendres des groupes Spod et Downfall, s’attache, durant les premiers mois de son existence, à la composition de titres lorgnant vers les origines du neo metal. Un set est rapidement mis sur pied et le groupe découvre la scène. Il ne la quiterra jamais très longtemps. Un premier enregistrement voit le jour en juillet 2003, sous les manettes de Mathieu Saint André (fedup, blindsight) : "Des Maux". 4 titres qui seront directement mis en téléchargement sur le site internet d’Explicit. Les chroniques encourageantes permettent de franchir le pas des salles du grand sud. Un morceau est placé sur le sampleur encarté dans le fanzine sedition #2, tiré à 1.000 exemplaires et distribué gratuitement partout en France. Pendant ce temps, le groupe travaille. Les heures et les répétitions défilent. Rivés sur leurs instruments, la musique des Explicit se fait plus sombre, plus torturée. Musicalement proche des Breach, Botch et autre Unfold et Norma Jean, les musiciens s’affranchissent des structures conventionnelles et éculées pour s’immerger dans une relative compléxité, épousant les blessures de textes hurlés en français. Les rythmiques sont malmenées aux grès des cris écorchés vifs. Les guitares se font tantôt amères, noires et mélancoliques, tantôt massives, rugueuses et rageuses. 6 titres émergent du noir. Décision est prise de les fixer sur support afin de partager plus avant leur musique. Les Explicit s’entourent donc de Sylvain Suquet (dazed, disphoria, hate me tender) pour les prises sons et le mixage, de Romain Barbot pour l’artwork (zubrowska, disphoria, dazed, fedup...) et signe sur le label Lacrymal Records. L’enregistrement a lieu les mois de juillet,/août 2004, pour sortir en juin 2005. Il s’intitule "sous les mots, des larmes". En parallèle, et grâce à l’association Entreshoks qui s’occupe de leur booking, les Explicit avalent les kilomètres et font transpirer les planches. Ils ouvrent pour des groupes tels que Eths, Disphoria, Disturb, Seethings (sui), Razor Crusade (holl), Courtesy Blush (can) et partent pour une brève tournée aux côtés des Psykotic Dreams en janvier 2005. Plus de 50 représentations, dans des bars, à même le sol ; dans des salles avec régie son , lumière et retour. Peu importe l’endroit tant qu’il y a des personnes réceptives. Afin de diffuser et de promouvoir sa musique, Explicit Clowns à ouvert pour les légendaire Unsane [us] à Toulouse le 11 Août 2005.

Voir en ligne : Explicit clowns