Accueil > Infos locales > Lectoure : Encore une semaine pour profiter de "l’été photographique"

Lectoure : Encore une semaine pour profiter de "l’été photographique"

Date de l'article : samedi 16 septembre 2017


Marie-Frédérique Alain nous parle de l’été photographique :

Depuis le 14 juillet dernier à Lectoure à lieu "l’été photographique" axé sur la photographie et les arts visuels au sens large,il se déploie dans des lieux historiques et emblématiques de la ville. La forte attractivité émanant des lieux patrimoniaux prend ici une envergure remarquable et précieuse pour la vie de la cité. Avec des œuvres qui les habitent, qui parfois résonnent étrangement avec eux, ces bâtisses historiques aux murs épais, à l’atmosphère profonde, mélancolique, parfois sombre, inquiétante, tragique, saturnienne deviennent pour le visiteur une véritable destination contemporaine. à travers le prisme des œuvres, c’est une manière d’imaginer le riche passé de la ville, une façon de redécouvrir des lieux, un patrimoine, une histoire.

L’été photographique de Lectoure se termine ce dimanche 24 septembre . Il ne vous reste plus que quelques jours pour venir admirer les travaux de la dizaine d’artistes qui s’expose dans la ville de Lectoure .

Qu’elles soient photographiques, vidéos, filmiques, ou encore qu’elles prennent la forme d’installations sculpturales et sonores, les œuvres proposées peuvent avoir un lien avec une certaine forme de méditation, une expérience contemplative, déroutante où le temps paraît suspendu. Les œuvres dérangent l’ordinaire et mettent en avant l’inquiétante étrangeté qui peut jaillir du quotidien. Les œuvres ébruitent, propagent par des voies multiples, parfois allusives, des histoires. Entre le clair et l’obscur, entre les spectres et les apparences, les œuvres convoquées appartiennent d’avantage au domaine de la fiction qu’à celui des évidences. Ces trames narratives surgissent, mettant en scène la vision d’un intérieur peuplé d’un étrange bestiaire, l’évocation décalée, décadrée, d’un moment de la vie quotidienne, un paysage presque mirage. Certaines œuvres ont un impact physique et / ou visuel et provoquent chez le spectateur un émerveillement, une émotion immédiate.