Accueil > Infos locales > Moissac : le 21e festival des voix se dévoile

Moissac : le 21e festival des voix se dévoile

Date de l'article : jeudi 13 avril 2017


Le Festival des Voix n’a plus 20 ans, il entre dans sa 21ème édition avec toujours cette volonté de ne pas être un festival comme les autres, des lieux remarquables pour recevoir le public, un cloître millénaire pour les artistes, une programmation accessible à tous, un déploiement entre les rives du Tarn et les coteaux. Au fil du temps cette aventure a su trouver la reconnaissance et la fidélité du public et une audience nationale sans jamais se départir de cette identité unique et forte attachée à notre patrimoine et notre histoire si singulière et si universelle faite de voix, de lieux et de mondes.

Voici une sélection d’artistes qui seront présent du 15 au 25 juin prochain à Moissac :

lundi 19 juin 21h - Salle des Fêtes de Puycornet - Jim
Il s’appelle Jim, il n’est pas black mais il a le sens du rythme, de l’ouverture, de l’exploration, des découvertes. Jim Black est l’un des grands batteurs de jazz américains à l’énergie explosive et l’esprit ouvert. Il va se produire bientôt avec le groupe polyphonique Vox Bigerri pour un projet innovant. Ça s’appelle TIÒ et nos oreilles sont déjà tout ouïe.
Depuis plus de 10 ans Vox Bigerri prend les chemins de traverse, là où on les attend pas : chants sacrés, chansons de table, musique traditionnelle, contemporaine. Toujours en mouvement, même quand les chants ne pulsent pas. De son côté, Jim Black, un batteur solide élevé à Seattle, rapidement parti dans l’exploration de nouveaux sons, de rythmes atypiques, avec une place pour l’électronique. Un musicien qui a digéré beaucoup de savoirs-faire traditionnels. Fabrice Lapeyrere (Vox Bigerri) est lui même batteur et grand fan de l’énergie et des sons déployés par le créateur du groupe AlasNoAxis. Il le rencontre lors de dédicaces, lui écrit. Lapeyrere (La Peirièra) sème plein de cailloux ! Un jour, il en jette un et envoie des morceaux de Vox Bigerri à Jim, espérant une collaboration. Depuis quelques mois, le projet TIÒ est validé. Une création pour 5 voix et batterie.

Dimanche 18 juin 17h30-église Lavilledieu du Temple - New gospel family
Par ses chants américains, français et africains, New Gospel Family entraîne son public dans un enchaînement de mélodies et de rythmes qui ne laisse pas insensible. New Gospel Family aborde tous les styles du gospel : les grands traditionnels, le gospel old school,
le gospel africain et le gospel urbain, en vogue aujourd’hui. Pour la première fois en France, NGF introduit le Gospel Electro en 2012. New Gospel Family séduit ainsi toutes les générations. Le concert est un vrai moment d’échanges et de convivialité entre NGF
Tarifs : 18€ - 15€ - 8€

samedi 17juin 21h30 Place de l’Eglise Lafrançaise - Noa
Avec son collaborateur de toujours, Gil Dor, elle a réalisé plus de 15 albums qui se sont vendus à des millions d’exemplaires à travers le monde.
Noa a été la première chanteuse de confession juive à réaliser un concert au Vatican il y a 20 ans et a renouvelé l’expérience de nombreuses fois depuis.
Elle est l’auteure et la compositrice du thème du film « La vie est belle », immense succès récompensé aux Oscars.
Noa chante en six langues, a collaboré avec des orchestres symphoniques à travers le monde, et a chanté dans les endroits les plus prestigieux de la planète, dont la Maison Blanche.
Au-delà de son engagement passionné pour la musique, Noa dédie une grande partie de sa vie à promouvoir le dialogue et la paix.

Elle a démarré une tournée internationale en duo acoustique avec Gil Dor.
Tarifs : 12€ -10€ - 6€.

Vendredi 23 juin 23h Village des Voix - DOOLIN’
En une décennie à peine, Doolin’ s’est imposé comme l’un des groupes les plus novateurs de musique irlandaise à l’échelle internationale.
Mais ne vous y trompez pas, si Doolin’ tire bien son nom d’un petit village de la côte ouest de l’Irlande, réputé pour sa musique traditionnelle et haut-lieu du craic, cet esprit de fête typiquement irlandais, c’est au cœur de la ville rose, à Toulouse, que le groupe prend naissance.

Fort d’une énergie diablement communicative, le sextet irradie les plus prestigieux festivals traditionnels, world et jazz d’Europe, le Festival Interceltique de Lorient en tête, quand il ne partage pas la scène avec les plus grands : Alan Stivell, Altan, Martin O’Connor ; Kevin Burke, Martin Hayes…

Pour leur 4ème album studio, Doolin’ s’est offert le voyage jusqu’à Nashville (Tennessee), en signant avec le label américain Compass Records, pour enregistrer auprès du grand John Doyle (Solas) et de nombreux invités : Jerry Douglas (14 Grammy Awards), Alison Brown (4 Grammy Awards), Kenny Malone (Ray Charles, J.J. Cale)…
Pétris de sensibilités contemporaines rock, folk, jazz, funk, rap, ces virtuoses, à l’image de Josselin Fournel, vice-champion d’Irlande de bodhrán en 2004, brisent les frontières du genre, avec modernité et brio.

Vendredi 23 juin 21h30 Cloitre - Imany
Imany the wrong kind of war
Si Imany a trouvé sa voie sur le tard, elle a depuis parcouru un bon bout de chemin, sans pour autant presser le pas, en prenant le soin de choisir le bon tempo.
Plus de 400 concerts à travers le monde, près de 400.000 disques écoulés, dont presque une moitié en France, Imany a depuis effectivement tracé sa route, creusé son sillon entre soul, folk, blues et pop. Sans forcer elle a su imposer son style, une mélancolie rageuse, des textes aiguisés sur l’expérience d’une vie. Celle d’une jeune fille pour qui tout n’était pas joué d’avance.
Cinq ans après ses débuts, Imany est donc de retour. On l’avait quittée jeune femme, la voilà mère.
Tarifs :25€ - 22€ - 12€

Réservations : www.moissac-culture.fr