Accueil > Infos locales > Ça se passe à Circa en Mars

Ça se passe à Circa en Mars

Date de l'article : samedi 4 mars 2017


Marc Fouilland nous présente le programme du mois de mars :

Le mois de Mars s’annonce charger à Circa avec pas moins de 7 spectacles et bien sûre le temps fort "Pirouette Circaouette" qui lui aura lieu à partir du 20 mars et ce jusqu’au 5 avril.

Vincent Dedienne - Jeudi 2 Mars à 21h00 au Dôme de Gascogne ( 24/19€)
Vincent Dedienne, c’est ce joyeux hurluberlu au verbe pétillant, chroniqueur vif et rafraîchissant apparu sur les écrans au Supplément de Canal + et dans nos oreilles au 7/9 de France Inter. Sa plume loufoque et ciselée à souhait réjouit et regorge d’inventivité.
Sous le regard bienveillant de Laurent Ruquier et de François Rollin, le jeune acteur réconcilie le théâtre et le oneman-show.
Dans son premier spectacle, il livre un autoportrait drôle et sensible et nous régale de son humour si délicieusement absurde.
Un grand bol d’air !

Alex Beaupain en concert - Mercredi 8 mars à 21h00 au Dôme de Gascogne (19/24€)
Depuis 10 ans, Alex Beaupain nous chante ses vertiges, dans lesquels nous retrouvons les nôtres. Sa musique pop littéraire, autobiographique et mélancolique accompagne notamment les films de Christophe Honoré, dont dernièrement Les Malheurs de Sophie.
Sur « Loin », son 6e album, on le retrouve avec des chansons intimes composées par Vincent Delerm, Julien Clerc et La Grande Sophie.
Un moment hors du temps en compagnie de ce chanteur parmi les plus marquants de la scène actuelle française.

En attendant Godot - Vendredi 10 mars à 21h00 au Dôme de Gascogne (13/17€)
70 ans plus tard, le texte de Beckett n’a rien perdu de son actualité. Jean Lambert-wild, Lorenzo Malaguerra et Marcel Bozonnet font de cette histoire d’attente une histoire d’exil et nous ramènent à celle de millions de migrants en transit. Interprétés par deux acteurs ivoiriens, les personnages de Vladimir et Estragon attendent Godot comme ils pourraient attendre un passeur, symbole de l’espérance d’un ailleurs, d’une vie meilleure.
Les comédiens font entendre l’humanité de ce chef-d’oeuvre de l’absurde avec vitalité et un grand sens du burlesque.

Comme vider la mer avec une cuiller - Jeudi 23 mars à 21h00 au Dôme de Gascogne (13/17€)
Grand conteur, artiste inclassable et irrévérencieux, Yannick Jaulin oeuvre pour donner à son art une place sur un plateau de théâtre.
Comme vider la mer avec une cuiller aborde les textes des religions comme des contes, récits aux multiples interprétations.
Homme de son temps, il saisit dans les Écritures des résonances avec notre monde contemporain. Son spectacle illustre comment le religieux continue de façonner le monde dans lequel nous vivons.

Fenêtres - Mercredi 29 mars à 21h00 au Dôme de Gascogne (13/17€)
« J’en ai marre de vivre à plat, dans ma cabane en bois, je vivrai en volume. »
Tirée du roman Baron perché d’Italo Calvino, cette décision étrange devient une règle du jeu pour Bachir, habitant de cette cabane aux fenêtres, qui invente une vie à la gravité moins pesante.
Un sol qui rebondit, un plancher à la verticale, une maison qui a basculé en entier : rien ne se trouve à sa place, tout est détourné, pour un quotidien à réinventer.
Karim Messaoudi, qui a découvert le cirque au Pop Circus, reprend 13 ans après sa création le spectacle de Mathurin Bolze avec grâce et virtuosité.

Barons perchés - Jeudi 30 mars à 21h00 au Dôme de Gascogne (13/17€)
Barons perchés et Fenêtres sont deux chapitres d’une même histoire.
Bachir y transgresse la loi de la gravitation pour échapper à la médiocrité, accompagné ici d’un double mystérieux. Est-ce une ombre, un frère, un ami ? Avec cet Autre qui ne dit pas son nom, ils évoluent dans une cabane en bois aux nombreuses ouvertures.
D’élans en rebonds sur le trampoline, Mathurin Bolze et Karim Messaoudi, dont la ressemblance est troublante, cherchent une échappatoire par le haut, élégants et justes, portés par une grâce aérienne et onirique

Réservations et renseignements : 05 62 61 65 00
billetterie circa.auch.fr