Accueil > Infos locales > Sortir au cinéma : Le programme du 14 au 20 septembre

Sortir au cinéma : Le programme du 14 au 20 septembre

Date de l'article : mardi 13 septembre 2016

Comme chaque semaine,voici une sélection de 3 films à l’écran dans l’une de vos salles de cinéma du département .

Clash - Film de Mohamed Diab avec Nelly Karim, Hani Adel, Tarek Abdel Aziz
Genre : Drame
Le Caire, été 2013, deux ans après la révolution égyptienne. Au lendemain de la destitution du président islamiste Morsi, un jour de violentes émeutes, des dizaines de manifestants aux convictions politiques et religieuses divergentes sont embarqués dans un fourgon de police. Sauront-ils surmonter leurs différences pour s’en sortir ?
Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=4af...

Frantz - Film de François Ozon avec Pierre Niney, Paula Beer, Ernst Stötzner
Genre : Drame
Au lendemain de la guerre 14-18, dans une petite ville allemande, Anna se rend tous les jours sur la tombe de son fiancé, Frantz, mort sur le front en France. Mais ce jour-là, un jeune Français, Adrien, est venu se recueillir sur la tombe de son ami allemand. Cette présence à la suite de la défaite allemande va provoquer des réactions passionnelles dans la ville.
Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=3dE...

Where to invade next - Film de Michael Moore
Genre : Documentaire
Dans son nouveau documentaire, Michael Moore décide de s’amuser à envahir le monde pour déterminer ce que les États-Unis peuvent apprendre des autres pays.
Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=jEH...

Lundi 19 août 2016 ciné 32 vous propose : Un CinEspana

La soirée débutera à 20h00 avec un concert du groupe gersois "Abbarejadis" qui mélange jazz et musique espagnole.
Puis à 21h00,projection du documentaire : Paco De Lucia, Légende du Flamenco

Documentaire de Curro Sánchez (1h32)
On le pensait timide, réservé, toujours sérieux en interview. Et voilà Paco de Lucía, dieu du flamenco (et de la guitare en général), qui se met à nu face à la caméra de son fils, se livrant avec ­décontraction sur son rapport à la création, au rythme, au flamenco, à la célébrité ou à l’improvisation... Avec ces images tournées avant la mort de son père, en 2014, Curro Sánchez Varela nous convie dans l’inti­mité du maestro comme personne ne l’avait jamais fait. D’autres artistes témoignent (John McLaughlin, Chick Corea, Jorge Pardo ou encore Rubén Blades...), mais c’est cette confession assumée du musicien andalou, avec ses doutes et ses névroses, qui fait la réussite du film : un document d’exception, émouvant pour les fans comme pour les néophytes, dont chaque palo joué invite à dévorer dans son intégralité l’oeuvre d’un génie de ce siècle.